Depuis 1920

Notre Histoire

1920

Gustave Vandendriessche et les premières livraisons de fûts de bière

  • Gustave Vandendriessche se lance sur le marché de la distribution de boissons : il livre ses fûts dans les rues de Comines, près de Lille.
    En 1939, la Seconde Guerre mondiale signe l’arrêt de son activité.
7
1946

Robert, 2e génération, et premier entrepôt

  • A la fin de la guerre, il faut repartir de zéro. Reprenant l’idée de son père, Robert Vandendriessche livre les habitants d’Houplines, dans le Nord, avec l’exclusivité des marques Pélican (qui deviendra la marque Pelforth).
  • En 1960, désormais à la tête d’une activité florissante, Robert fait construire un entrepôt de stockage à Houplines, rue Suzanne Blin, et ouvre un premier magasin de détail aux particuliers.
7
1975

Hervé et Denis, la 3e génération reprend le flambeau

  • Avec Hervé et son frère Denis, l’entreprise se développe dans toute la banlieue d’Armentières et se fait un nom dans les cafés et bistrots du Nord. Un second magasin de détail, consacré aux vins et spiritueux, voit le jour.
7
1990

Frédéric Vandendriessche, 4e génération, aux commandes

  • A 20 ans, Frédéric reprend l’entreprise, rejoint en 1995 par sa sœur Karine qui supervise la télévente, la comptabilité, l’administratif.
    En 1996, Vandendriessche est l’un des premiers adhérents de la « Centrale Européenne de Boissons », qui deviendra le réseau C10 en 2002. L’équipe s’agrandit, la flotte de véhicules de livraison est rajeunie.
  • En 2008, Vandendriessche rachète Elidis boisson, filiale de la brasserie Kronembourg. L’entreprise se développe sur le marché du CHR (cafés, hôtels et restaurants) et des grandes enseignes nationales.
    En 2011, avec le rachat de Becue, dépositaire de boissons dans les Flandres, l’entreprise se développe sur toute la région.
De 2012 à AUJOURD'HUI

A l’étroit, Vandendriessche déménage

  • Après 66 ans à Houplines, les équipes s’installent à Erquinghem-Lys (Zone Industrielle du Moulin), dans un entrepôt trois fois plus grand que le précédent.
    En 2013, la société réalise son plus gros investissement en rachetant le distributeur OBD (Olivier Bertrand distribution) filiale du groupe AB Inbev. Le nombre de salariés double, et près de 250 nouveaux clients sont livrés.
    2019 : avec la 5ème génération, l’entreprise se tourne vers l’avenir
    Après sa formation DISTECH, Jules Vandendriessche rejoint à son tour l’entreprise, forte de ses 65 salariés, pour y mener les projets de développement et de modernisation.
famille
1920

Gustave Vandendriessche et les premières livraisons de fûts de bière

  • Gustave Vandendriessche se lance sur le marché de la distribution de boissons : il livre ses fûts dans les rues de Comines, près de Lille.
    En 1939, la Seconde Guerre mondiale signe l’arrêt de son activité.
7
1946

Robert, 2e génération, et premier entrepôt

  • A la fin de la guerre, il faut repartir de zéro. Reprenant l’idée de son père, Robert Vandendriessche livre les habitants d’Houplines, dans le Nord, avec l’exclusivité des marques Pélican (qui deviendra la marque Pelforth).
  • En 1960, Robert fait construire un entrepôt de stockage à Houplines, et ouvre un premier magasin de détail aux particuliers.
7
1975

Hervé et Denis, la 3e génération reprend le flambeau

  • Avec Hervé et son frère Denis, l’entreprise se développe dans toute la banlieue d’Armentières. Un second magasin de détail, consacré aux vins et spiritueux, voit le jour.
7
1990

Frédéric Vandendriessche, 4e génération, aux commandes

  • A 20 ans, Frédéric reprend l’entreprise, rejoint en 1995 par sa sœur Karine.
    En 1996, Vandendriessche est l’un des premiers adhérents de la « Centrale Européenne de Boissons », qui deviendra le réseau C10 en 2002.
  • En 2008, Vandendriessche rachète Elidis boisson, filiale de la brasserie Kronembourg. L’entreprise se développe sur le marché du CHR.
    En 2011, avec le rachat de Becue, dépositaire de boissons dans les Flandres.
De 2012 à AUJOURD'HUI

A l’étroit, Vandendriessche déménage

  • Après 66 ans les équipes s’installent à Erquinghem-Lys (Zone Industrielle du Moulin), dans un entrepôt trois fois plus grand que le précédent.
    En 2013, la société réalise son plus gros investissement en rachetant le distributeur OBD. Le nombre de salariés double, et près de 250 nouveaux clients sont livrés.
    2019 : avec la 5ème génération, Jules Vandendriessche rejoint à son tour l’entreprise.
famille

Votre distributeur de boissons au service des cafés, hôtels et restaurants (CHR) du Nord et du Pas-de-Calais.

DISTRIBUTEUR DE CONVIVIALITÉ DEPUIS 1920.

La solidité d’une entreprise familiale

Fournisseur de bières près de Lille, de génération en génération C’est en 1920 que Gustave Vandendriessche, l’arrière-grand-père de Frédéric V, aujourd’hui aux commandes de l’entreprise, fait ses premières livraisons de fûts de bière dans les rues de Comines, près de Lille.

Vandendriessche et Fils se fait un nom dans les cafés, bars et bistrots du Nord

La guerre oblige son fils Robert à repartir de zéro. À Houplines, il livre en exclusivité la bière Pélican (devenue Pelforth). En 1960, Robert construit un premier entrepôt de stockage de boissons. 15 ans plus tard, Hervé et son frère Denis, la 3e génération, rejoignent une entreprise florissante.

Au fil des rachats, un grossiste en boissons qui a su rester à taille humaine

À 20 ans, en 1990, Frédéric reprend l’entreprise et accélère. Vandendriessche Toutes Boissons adhère au réseau de distributeurs de boissons CEB – qui deviendra C10. En 1995, Karine Vandendriessche, la sœur de Frédéric, vient renforcer l’équipe. A plusieurs reprises, l’entrepôt d’Houplines est agrandi. En 2008, l’entreprise rachète Elidis (une filiale de Kronembourg), puis Becue (dépositaire de boissons dans les Flandres) trois ans plus tard. En 2012 Vandendriessche déménage sur un site de 3 hectares à Erquinghem-Lys, près de Lille et rachète peu après le distributeur OBD. En 2019, c’est au tour de la 5e génération (Jules Vandendriessche) de rejoindre l’aventure.

Vandendriessche au fil du temps…